Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

À Cannes, la Salle du Soixantième s'appellera désormais la Salle Agnès Varda

  • Cannelle Anglade
  • 2022-05-12

Le Festival de Cannes rebaptise sa célèbre salle en hommage à la cinéaste, grande habituée du Festival et décédée en 2019.

L’histoire du soir : Agnès Varda, corps sensibles

Lire le décryptage

Dans un communiqué datant du 11 mai, les organisateurs du Festival de Cannes - dont la prochaine édition se tiendra du 17 au 28 mai prochain – ont annoncé un changement toponymique pour rendre hommage à la réalisatrice Agnès Varda, figure de proue féminine et féministe de la Nouvelle Vague. La salle du Soixantième, située sur les toits du Palais des Congrès, s’appelait ainsi pour commémorer sa création lors de la soixantième édition du Festival. Elle prend aujourd’hui un nom chargé de symboles et d’émotion.

HOMMAGE: Varda, derniers échos

Lire l'article

Agnès Varda, qui fut aussi plasticienne et photographe, a foulé 13 fois les marches du Festival pour présenter ses films en Sélection Officielle (Cléo de 5 à 7, Mur Murs, Ulysse). Lorsqu’elle reçoit la Palme d’Honneur en 2015, qui récompense l’ensemble de sa brillante et iconoclaste carrière, elle évoque « la résistance et l’endurance, plus que l’honneur » et dédie son prix à « tous les cinéastes inventifs et courageux, ceux qui créent un cinéma original, de fiction ou de documentaire, qui ne sont pas dans la lumière mais qui continuent ».

ARCHIVE : souvenir de tournage du « Bonheur » d'Agnès Varda

Lire l'article

Agnès Varda débarque sur Netflix : dans quel ordre voir les 7 films ?

Lire l'article

En 2019, quelques jours après son décès, le Festival lui rendait hommage à travers l’affiche officielle de la 72 édition, sur laquelle on la voit juchée sur le dos d’un technicien lors du tournage de son premier film La Pointe Courte réalisé en 1955. Les spectateurs qui se loveront cette année dans la Salle Agnès Varda auront bien de la chance de retrouver, pour un temps, l’aura lumineuse de cette grande réalisatrice.

ARCHIVE : Rosalie Varda nous raconte le tournage des « Parapluies de Cherbourg »

Lire l'article

Image: © Agnès Varda-JR-Ciné-Tamaris, Social Animals 2016

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur