CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Kristen Stewart déclare sa flamme à Céline Sciamma et Adèle Haenel

  • Trois Couleurs
  • 2020-01-08

Dans une interview aux Inrocks, l’actrice et réalisatrice, à l’affiche du film à gros budget Underwater, parle de sa carrière, de féminisme et aussi de son coup de coeur pour Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma. 

Indomptable Kristen Stewart. Repérée dans les années 2010 avec la saga à succès Twilight, qui aurait pu la cloisonner dans son personnage d’ado tombant raide dingue d’un vampire, l’actrice et réalisatrice américaine a su échapper à un destin tout tracé, faisant prendre à sa carrière des tours et des détours entre films d’auteur et blockbusters. Dernier film en date : Underwater de William Eubank, un survival movie américain à gros budget empruntant à la mythologie d’Alien et mettant en scène une équipe scientifique sous-marine confrontée à un tremblement de terre (le film sort aujourd’hui en salles).

Dans une interview aux Inrocks, celle qu’on a a vue aussi bien chez Olivier Assayas (Personal Shopper, Sils Maria) ou encore Kelly Reichardt (Certaines femmes) et qui incarnera bientôt Jean Seberg, confie : « Je n’ai jamais fait de choix de carrière tactique en fonction de l’image que les gens ont de moi. Je navigue à l’instinct. »

Une liberté qu’on retrouve dans sa manière de s’engager fièrement pour les causes féministes et LGBTQ+. Pas étonnant, à ce titre, qu’elle soit fan du cinéma de Céline Sciamma et d’Adèle Haenel. Évoquant avec le magazine Portrait de la jeune fille en feu de Sciamma, l’actrice s’enthousiasme : « Quel film ! j’ai adoré ! J’ai vu tous films, elle est tellement douée. Et ceux d’Adèle Haenel aussi, je l’aime beaucoup. »

Et quand le magazine la briefe sur les récentes déclarations d’Adèle Haenel, dont elle n’avait pas entendu parler, Stewart manifeste tout son soutien : « Wow ! Ecoutez, je suis mille fois d’accord avec elle. Dénoncer un système plutôt qu’accabler un monstre, ça me semble la bonne démarche. (…) Tout l’enjeu est de savoir les mesurer, et surtout de s’assurer qu’on ne les impose pas aux autres pour leur pourrir la vie ou réduire leur liberté. Gardez vos névroses pour vous, putain ! Donc, s’en prendre au système plutôt qu’aux individus, aussi paumés soient-ils, c’est la bonne façon de procéder, Adèle a raison. »

On ne sait pas vous, mais nous on rêverait d’une collaboration entre les trois femmes. 

En attendant, on peut toujours se raccrocher au premier long-métrage de Kristen Stewart, intitulé La Mécanique des fluides, qui devrait sortir l’année prochaine. Pour vous faire patienter, on vous poste son court-métrage Come Swim :

Image : Underwater / Copyright Twentieth Century Fox France

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur