Cannes 2024CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • Entretien
  • Article
  • 5 min

IARTISTE(S) ⸱ Rufus et Luke Dye-Montefiore : « Nous cherchons à combiner l'ancien et le nouveau de façon innovante. »

  • Julien Dupuy
  • 2024-07-09

Après « TrashCanRoxanne », c’est la seconde fois que nous donnons la parole à des acteurs du monde de l’animation qui, contrairement à la plupart de leurs confrères, ont choisi d’embrasser l’I.A. C’est au tour des frères Dye-Montefiore de défendre leur point de vue, à l’occasion de la sortie de leur clip pour la chanson « Separation » d’Alice Boyd.

I.ARTISTE · TrashCanRoxanne : « Il y a dans ces outils une énergie créative qui nous procure quelque chose de spécial. »

Lire l'entretien

« Nous sommes deux frères qui faisons, ensemble, des films depuis notre enfance. Et d’ailleurs, notre travail actuel ressemble beaucoup aux mondes étranges que nous imaginions en grandissant. Avant de fonder le Studio Gruff il y a quatre ans, nous avons travaillé dans l’image par image et l’animation traditionnelle. Le cœur de notre travail est notre amour pour la narration et l’art et nous sommes particulièrement intéressés par les nouvelles technologies. C’est pour cette raison que nous avons commencé à expérimenter avec l’I.A.

Pour Separation nous avons collaboré avec la musicienne Alice Boyd. Le morceau d’Alice nous a immédiatement intéressé dans la mesure où elle mêle l’analogique aux technologies numériques. Pendant une semaine, au sein de l’Eden Project, elle a travaillé avec un oscilloscope, captant le son de plantes puis les synthétisant pour créer sa musique.

Nous voulions donc retranscrire sa méthodologie à la fois dans le processus de fabrication du clip et dans sa narration. Nous avons choisi de combiner l’animation avec des I.A génératives. Notre récit prend pour cadre l’évolution de la vie, pour explorer l’instant où l'homme, la plante, l'animal et enfin l'IA se sont scindés en des branches distinctes. Et à travers ces évènements, nous racontons comment ces formes de vie évolutives doivent apprendre à s'adapter les unes aux autres. À bien des égards, l'introduction de ces nouveaux outils sous-tend les thèmes et les concepts avec lesquels nous jouons dans Separation. Sans eux, nous n'aurions jamais fait le même film !

L’I.A. peut nous aider d’une part dans les aspects les plus laborieux et les moins créatifs de l’animation traditionnelle, comme la mise en couleur, la lumière et les images intermédiaires. En dehors de cela, nous employons des méthodes de travail très habituelles, même si les résultats parfois inattendus de l’I.A. peuvent devenir une nouvelle source d’inspiration. Nous sommes très enthousiastes face à l'explosion des possibilités offertes par cette technologie et nous cherchons toujours à combiner l'ancien et le nouveau de manière innovante.

Les films de René Laloux, en particulier La Planète Sauvage (1973), sont une des sources d’inspiration de ce court-métrage. Mais on y fait également référence à Allegro Non Troppo, un film d’animation épique de Bruno Bozetto de 1976, que notre père adorait. En grandissant, nous avons regardé tous les classiques de manière obsessionnelle.

Nous comprenons et partageons en partie, les craintes vis-à-vis des I.A., en particulier en ce qui concerne le droit d’auteur. En consentant à un partenariat avec une compagnie comme Runway, qui prend soin de sourcer ses données, nous essayons de conserver un comportement éthique. Pour nous, l’I.A. change notre façon de travailler sans nous remplacer. Nous avons été un peu secoués il y a quelques années et nous avons eu une ou deux hésitations, mais après nous être penchés sur l'utilisation de l'IA, nous nous sentons plus autonomes et inspirés que jamais.

La technologie évolue si rapidement qu'il est difficile de dire où elle en sera dans quelques années. Mais ce que nous savons, c'est que l'IA nous permet de produire des œuvres plus rapidement et donc de réaliser plus de films qui, nous l'espérons, toucheront les gens et les transporteront dans d'autres mondes. »

Image : © Roxanne Ducharme

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur