Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • Paradiscope
  • Article
  • 3 min

« Girlhood », « Option éducation sexuelle »… Découvrez nos 3 bons plans docus de la semaine

  • Thibaut Sève
  • 2022-01-18

Cette semaine, vous ferez la rencontre d’enfants brutaux, de rappeuses polyglottes et d’ados soucieux de leurs vies sexuelles.

QUAND ON ÉTAIT DES PETITES BRUTES

Dans Récréations (1993), Claire Simon filmait la cour de récréation comme une scène de théâtre. Avec ses jeux, ses codes, ses sentiments exaltés. Dans le documentaire de l’Américain Jay Rosenblatt, la cour de récré ressemble plutôt à un ring de boxe. De sa mémoire jaillit, après des décennies de refoulement, un moment traumatisant. La cour de son école primaire à New-York devient durant quelques minutes le lieu d’un déchaînement de violence inouïe.

Le jeune Richard, surnommé Dick (« tête de bite » en français), y avait reçu une pluie de coups et d’insultes. Cinquante ans plus tard, le réalisateur cherche encore les raisons qui l’ont poussé à participer à cet assaut. Il parcourt des milliers de kilomètres pour interroger ses anciens camarades de classe, jusqu’à convoquer ses propres traumatismes d’enfant. Aidée par un graphisme particulièrement inventif, cette enquête haletante remet en perspective le phénomène du harcèlement scolaire, qui n’est décidément pas né avec l’invention des réseaux sociaux.

Pour voir le film sur arte.tv, cliquez ici.

Claire Simon, gueule de bois

Lire l'interview

GIRLHOOD

Après sa série French Game, qui narre l’histoire du rap français, le réalisateur Jean-François Tatin s’associe à la scénariste Flora Desprats-Colonna pour cette nouvelle série documentaire sur les rappeuses. Huit portraits présentés en quatre épisodes, comme un tour du monde guidé par des filles à l’esprit combatif : Berlin, Paris, Saint Esprit, Cape Town, Londres, Rabat, Bruxelles.

Chaque rappeuse ouvre les portes de sa création artistique et, en profite pour faire un état des lieux de son pays. Cette pluralité permet autant d’explorer les thèmes des violences faites aux femmes (comme dans l’épisode 2, qui se déroule en Afrique du Sud), que des problématiques identitaires (comme dans le portrait de la Martiniquaise Méryl, épisode 3). Ici, pas de clash comme chez leurs confrères rappeurs, mais des rappeuses qui parlent cash de leur quotidien.

Pour voir le film sur arte.tv, cliquez ici.

LE PLAN DOCU - Comment la pandémie a contaminé le documentaire ?

Lire l'article

OPTION ÉDUCATION SEXUELLE

Comment sait-on si on est prêts à faire sa première fois ? Comment on roule une pelle ? Est-ce grave de trop se masturber ? C’est quoi le clitoris ?
Si ces questions d’ados vous font rougir, c’est la preuve que vous auriez eu besoin de suivre cet atelier d’éducation sexuelle. Thomas Guiheneuc, intervenant en prévention santé, répond à toutes ces interrogations face à des lycéens de banlieue parisienne. Rires gênés, malaise adolescent, fierté d’assumer son orientation sexuelle…

La palette des émotions est large. Que ce soit en groupe lors de discussions enflammées, ou seuls lors des portraits intimes, la parole libérée des jeunes illustre le désir de cette génération. Ils veulent prendre leur sexualité en main, sans oublier le plaisir de leur partenaire. Une remise à plat salutaire des relations sexuelles filmée avec agilité dans ce documentaire d’utilité publique.

Pour voir le film, cliquez ici.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur