CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

Découvrez la programmation du Festival Lumière

  • Trois Couleurs
  • 2021-09-17

L'édition 2021 du Festival Lumière se tiendra à Lyon du 9 au 17 octobre.

On commence avec quelques films incontournables des grands festivals de l'année. Jane Campion viendra présenter son western Le Pouvoir du Chien, prix de la meilleure réalisation à la Mostra de Venise. En parallèle, on pourra redécouvrir une rétrospective complète de sa filmographie (Sweetie, La Leçon de Piano, Portrait de femme). Maggie Gyllenhaal pour The Lost Daughter, prix du meilleur scénario à la Mostra de Venise, et Marco Bellocchio pour Marx peut attendre, documentaire sur le suicide de son frère jumeau, seront présents.

A noter également dans vos agendas. Catherine Corsini sera présente pour La Fracture, et Joachim Trier viendra parler de Julie (en 12 chapitres), portrait bouleversant d'une trentenaire à contre-courant de son époque, pour lequel Renata Reinsve a reçu le Prix d'interprétation à Cannes.

Vu à Venise : « The Lost Daughter », drame intranquille de Maggie Gyllenhaal

Lire la critique

Du côté des films inédits, on a hâte de découvrir Clair-obsur, le premier film de Rebecca Hall adapté du roman de Nella Larsen, sur deux amies d'enfance qui luttent contre le racisme dans le Chicago des années 1930.

Mais aussi un focus sur Kinuyo Tanaka, l’une des actrices les plus célèbres du cinéma japonais, héroïne des films d'Ozu et Mizoguchi. Le festival célèbrera également le genre longtemps mésestimé de la Blaxploitation. Né dans les années 1970 aux Etats-Unis, ce mouvement a révélé le talent de réalisateurs et acteurs afro-américains qui, lassés d'être tenus à l'écart d'une industrie raciste, créeront un courant culturel et social décisif. Seront projetés Shaft – Les Nuits rouges de Harlem de Gordon Parks, mais aussi Sweet Sweetback’s Baadasssss Song du génial Melvin Van Peebles.

« Julie (en 12 chapitres) » : Joachim Trier bouleverse avec son portrait d’une héroïne à contre-temps

Lire la critique

Visage incontournable du cinéma de Rivette et Schroeder (son compagnon), Bulle Ogier viendra rencontrer le public du festival, aux côtés notamment du sociologue et pionnier du cinéma-vérité Edgar Morin (Chronique d'un été).

Enfin, il y aura aussi l'hommage à Bertrand Tavernier, président de l’Institut Lumière depuis sa création en 1982 et figure tutélaire du festival, décédé cette année. L'Horloger de Saint-Paul, Capitaine Conan, Quai d'Orsay : cette édition sera l'occasion de redécouvrir autant ses polars que ses comédies. Autre événement incontournable. Un focus dédié à Sydney Pollack, dont le cinéma reflète à merveille les obsessions américaines du XXe siècle : la société du spectacle, la corruption du politique, l'épreuve du romantisme face au réel.

Le programme complet est disponible ici.

Image : Copyright Pathé

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur