Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

EXPO - Martha Wilson au Centre Pompidou

  • Georgia René-Worms
  • 2022-01-02

À travers une quarantaine d’œuvres, le Centre Pompidou consacre à cette artiste pionnière des années 1970 sa première exposition monographique dans une institution française.

« En tant que “dame peinte”, je peux être perçue par les autres comme un objet, mais mon but est de défendre le “masquage” », déclare l’Américaine Martha Wilson dans son œuvre Painted Lady. Se maquiller, se déguiser, accomplir une performance, jouer avec son identité et avec la réalité pour mieux les rendre visibles, c’est tout le projet de l’artiste. Au début des années 1970, alors qu’elle est l’une des seules enseignantes de l’école d’art de Halifax, elle comprend qu’utiliser son propre corps comme instrument lui permettra de parler de la condition des femmes.

Ce qu’elle entreprend dans une série d’autoportraits, rassemblés dans cette exposition du Centre Pompidou. L’artiste y interprète avec beaucoup d’humour les constructions sociales du genre. Elle se transforme par exemple en une femme de 50 ans dans Posturing. Age Transformation ; puis en “drag” dans Posturing, avec l’idée de comprendre et de ressentir ce qu’est le corps d’un homme qui souhaite s’identifier à une femme. Dans ces images, elle met au centre l’importance du regard social, mais aussi de celui que l’on projette sur soi-même. Sous chacune de ses photographies, Martha Wilson rédige un court texte, sorte de fable qui incite à la réflexion. Comme dans Art Sucks : « La création artistique est un processus qui aspire l’identité des individus qui en sont proches, mais qui n’y participent pas eux-mêmes. La seule façon de retrouver son identité est de faire de l’art soi-même. » À bon entendeur.

« Martha Wilson à Halifax. 1972-1974 », jusqu’au 31 janvier au Centre Pompidou

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur