CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Paradiscope
  • News
  • Article
  • 3 min

« Croire », « Défendre »… Découvrez nos 3 bons plans docus de la semaine

  • Thibaut Sève
  • 2021-12-13

Cette semaine, vous ferez la rencontre de jeunes croyants éblouis, d’avocats aux bagous tonitruants, et d’un géophysicien iconoclaste.

CROIRE

Ils sont catholiques, animistes, juifs et ont entre 19 et 25 ans (non, ceci n’est pas le début d’une blague nulle mais la présentation des personnages d’un docu de très bon goût). Le documentaire Croire croise avec pertinence les portraits de ces jeunes dans une mise en image léchée proche du clip. Certains ne doutent pas un instant de l’existence de Dieu, d’autres se cherchent dans une quête spirituelle. Certains personnages semblent un poil caricaturaux, on pense surtout à la jeune Clochette, une l’animiste qu’on dirait sortie d’une parodie de Broute.

D’autres séquences touchent beaucoup, comme celle où l’on découvre la jeune Nayé, une étudiante en Master de sciences politiques. Face à la caméra, celle-ci raconte le mal-être qu’elle a vécu dans son lycée de banlieue, qui l’a mené à ouvrir les pages du Coran et y trouver l’apaisement tout en s’engageant au sein de l’association féministe et antiraciste Lallab. Le film soulève une multitude d’autres éléments qui complexifient le rapport à la religion (la mixité, l’homosexualité…) et éclairent notre regard. Un voyage contemporain au cœur de la foi.

Pour voir le film, cliquez ici

« Pour Sama », « Retour à Reims »… Découvrez nos 3 bons plans docus de la semaine

Lire l'article

DEFENDRE

La dramaturgie propre à la fiction a toute sa place dans ce documentaire. La tension est à son comble dans l’environnement carcéral. Une bonne défense au tribunal peut faire libérer un accusé. Mais au lieu de proposer un thriller judiciaire, DEFENDRE, se veut plutôt une comédie. La caméra est au cœur d’un cabinet d’avocat parisien dont la réussite bling bling prête autant à sourire qu’à faire réfléchir au fonctionnement de la justice française.

Plusieurs affaires dramatiques sont filmées, on y croise des morts, des armes, de la drogue, mais c’est la truculence des avocats qui fait le sel de cette plongé sans filtre au cœur de la justice quotidienne. Tantôt le patron du cabinet distille de précieux conseils à une jeune bâtonnière, tantôt il se permet sans filtre d’expliquer à ses clients la meilleure manière de raconteur leur vérité. Tel un professeur de théâtre il enseigne aux accusés l’art de ne pas trop en dire à la police ou au juge, le mensonge par omission n’est jamais loin. Fascinant.

Pour voir le film, cliquez ici.

« Ni juge, ni soumise » de Jean Libon et Yves Hinant

Lire l'article

RETOUR À L’ÂGE DE GLACE, L’HYPOTHÈSE DE ZIMOV

Deux hommes peuvent-il sauver l’humanité ? Peut-être pas. Deux hommes peuvent-ils changer l’écosystème sibérien ? Peut-être pas non plus. Le géophysicien russe Sergueï Zimov et son fils Nikita rejouent une flamboyante parodie de Jurassic Park dans le but d’enrayer la fonte du permafrost qui libère des alarmantes quantités de CO2. Leur cause comme leurs moyens sont purs. Ils se battent pour réintroduire 200 millions (sic) de chevaux et de bisons et recréer ainsi un écosystème vertueux, celui de l’âge de glace.

Ces animaux herbivores y côtoyaient des mammouths, comme l’explique le scientifique, qui a ramassé des dizaines de fossiles de ce mammifère disparu il y a douze mille ans. Dans ce combat homérique entre homme et nature, la dureté du territoire et du climat sibérien sera un frein. Face à ces grands espaces immaculés, on pense à Braguino, documentaire de Clément Cogitore qui se déroulait dans la même région. Capturés pendant deux ans par la caméra du réalisateur franco-russe Denis Sneguirev, Zimov, son fils et ses animaux se battent contre les mêmes moustiques tueurs, les mêmes difficultés à se déplacer. Mission impossible ? Nous, en tout cas, on veut y croire.

Pour voir le film, cliquez ici.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur