CinémaCultureLe magazine
  • Article
  • 3 min

« Youssef Salem a du succès » : une réjouissante comédie sur l'identité

  • Éléonore Houée
  • 2022-12-09

Dans cette comédie bienveillante signée Baya Kamsi et Michel Leclerc (« Le Nom des gens »), un écrivain peu connu rencontre le succès avec son premier roman, inspiré de son enfance. Ramzy Bedia étonne dans le rôle de cet auteur à l’identité contrariée.

D’habitude, Youssef Salem écrit sur les autres, des biographies passées inaperçues en France sur des personnalités historiques algériennes. Son dernier ouvrage en revanche, un roman aux allures autobiographiques, séduit pour la première fois la critique et les lecteurs. Invité sur les plateaux de télévision pour débattre avec des journalistes, ce dernier ne se doute pas de la crise familiale à venir, tant les vies des personnages correspondent trait pour trait à celles de ses parents et de sa fratrie…

Le duo d’auteurs Kamsi-Leclerc, connu pour leur direction d’acteurs pointue, a encore vu juste en choisissant Ramzy Bedia dans ce rôle d’écrivain perdu : le comédien séduit par sa douceur et son naturel, bien aidé par d’excellents seconds rôles (avec notamment Noémie Lvovsky en éditrice joviale et amoureuse).

Il s’intègre surtout très bien à la galerie de personnages en pleine crise identitaire des deux scénaristes français : issue d’une famille marseillaise dont il aimerait se défaire, Youssef Salem n’appartient pas plus à l’élite intellectuelle parisienne. Grâce à ce triomphe inattendu, le romancier découvre que ce qui est sien est commun à beaucoup d’autres, et que s’effacer est une belle façon d’habiter le monde.

: Youssef Salem a du succès, de Baya Kamsi, Tandem Films (1h37), sortie le 18 janvier

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur