CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

« A Man » de Kei Ishikawa : voir double

  • Damien Leblanc
  • 2024-01-30

Avec ce troublant film qui oscille entre drame sentimental et thriller existentiel, Kei Ishikawa révèle une voix nouvelle dans le cinéma japonais contemporain.

Si le thème des identités troubles a déjà animé nombre de thrillers, Kei Ishikawa apporte une pierre inédite à l’édifice avec ce drame psychologique dont la tonalité évolue sans cesse.

Suivant d’abord la rencontre pleine de timidité entre une papetière (Sakura Andō) et son futur mari, un client aux airs romantiques (Masataka Kubota), le film bifurque lorsque l’homme décède accidentellement. La veuve découvre alors que son époux lui avait donné une fausse identité et engage un avocat d’origine coréenne (Satoshi Tsumabuki) pour percer à jour les secrets du défunt. Mais l’avocat va lui-même se retrouver au cœur d’une confusion identitaire qui fera vaciller ses certitudes…

Adaptation d’un roman à succès de Keiichirō Hirano, cette enquête existentielle – qui a triomphé en 2023 à la cérémonie des Japan Academy Prize – dresse le portrait d’une société japonaise qui aliène les individus au point de brouiller leur perception du réel. Traitant aussi bien des profondes disparités sociales que de la défiance vis-à-vis des citoyens d’origine étrangère, ce vertigineux long métrage dote ainsi le cinéma japonais d’un trouble nouveau et délicat.

A Man de Kei Ishikawa, Art House (2 h 01), sortie le 31 janvier

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur