Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • Critique
  • News
  • Article
  • 4 min

« Cœurs vaillants » : la critique de Célestin, 8 ans

  • Julien Dupuy
  • 2022-05-09

Notre cinéphile junior a vu « Cœurs vaillants » de Mona Achache, un film qui retrace le voyage de six enfants juifs cachés pendant la guerre, partis trouver refuge là où personne ne pense à aller les chercher... Un drame porté par Camille Cottin et six jeunes acteurs phénoménaux.

« Tous les humains ont un cœur, mais tous les humains n’ont pas le même genre de cœur : il y a des cœurs mauvais, des cœurs aimables, des cœurs tristes… Moi, je pense que je suis cœur neutre. La personne du film a donc voulu dire que les héros avaient le cœur vaillant, ce qui veut dire, fort.

Le film se passe quand les nazis assiègent la France – je connais les nazis parce que mes parents m’en ont parlé et que je les ai vus dans Indiana Jones. L’histoire suit des enfants dont les parents sont morts à cause des nazis. Pour échapper à la maîtresse nazie qui veut les tuer, ils se cachent dans un château, puis dans une forêt où ils trouvent une cabane trop bien.

« Icare » : la critique de Célestin, 8 ans

Lire la critique

Il y a aussi des histoires d’amour, mais ça n’est pas bizarre de tomber amoureux pendant la guerre : on ne choisit pas son moment d’amour. La grosse différence entre les enfants de cette époque et les enfants d’aujourd’hui, c’est que nous on explore beaucoup moins : aujourd’hui, les gamins ils sont derrière leurs écrans ! Par contre, tous les enfants ont en commun l’intrépidité : on fait l’aventure et on a beaucoup d’inventions. »

Cœurs vaillants de Mona Achache, Bac Films (1 h 25), sortie le 11 mai

Image : © Bac Films

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur