Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Critique
  • Article
  • 3 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Trois Couleurs
  • 2021-07-05

Avec un opéra dédaléen de Leos Carax, un biopic sulfureux de Paul Verhoeven, un drame sensible sur le rapport entre l’amitié et l’éclosion individuelle, et les aventures de notre famille préhistorique préférée dans "Les Croods 2".

ANNETTE de Leos Carax

L'opéra dédaléen du très rare Leos Carax est présenté en ouverture du Festival de Cannes ce mardi soir et sort en salles dans la foulée, le 6 juillet. Un musical aussi entraînant que glaçant, dans lequel Marion Cotillard incarne Ann, une cantatrice célèbre, en couple avec Henry (Adam Driver), une star du stand-up. Après la naissance de leur fille, Annette, son personnage sera mené dans une traversée aussi sombre que grandiose entre la vie, la scène et les limbes.

« Je m’étais préparée à chanter dans plusieurs positions, parce que je savais que j’allais devoir être allongée, nager, des situations pas idéales pour poser sa voix. Je m’étais entraînée seule à chanter en nageant le dos crawlé », nous a confié l'actrice oscarisée, qui fait la couv' de notre dernier numéro. Retrouvez l'entretien ci-dessous.

Marion Cotillard : « J’ai besoin de trouver ce qui raccroche un personnage à la vie »

Lire notre entretien
BENEDETTA de Paul Verhoeven

Autant se l'avouer : on attendait le dernier opus du trublion néerlandais comme le Messie. Après diverses annulations et reports, le film sera enfin projeté en Compétition à Cannes le 9 juillet, et sortira le même jour dans les salles françaises. Au cas où vous seriez passé à côté du pitch : Virginie Efira interprète dans ce biopic jubilatoire une nonne lesbienne dans l’Italie du XVIIe siècle, que des visions mystiques amènent à vivre une passion dévorante avec la novice Bartolomea (Daphné Patakia).

"Il y a de nombreuses strates dans le récit, comme celle de la politique de l’Église, son pouvoir, la manière dont elle use et abuse des visionnaires, et des femmes en général. La strate lesbienne, évidemment, et aussi une strate plus secrète. J’ai essayé d’agencer l’ensemble" , nous expliqué Paul Verhoeven par téléphone depuis Los Angeles, dans une interview à lire juste ici.

Paul Verhoeven : « Dans l’imaginaire chrétien, les femmes étaient coupables »

Lire l'interview
KUESSIPAN de Myriam Verreault

Shaniss et Mikuan vivent dans une réserve de la Côte-Nord du Québec, au sein de la communauté innue (un peuple autochtone du Canada). À tout juste 17 ans, la vie semble déjà éloigner ces amies de toujours : tandis que l’une fonde une famille, l’autre tombe amoureuse d’un Blanc et se rêve écrivaine…

D’un roman témoignage de Naomi Fontaine, qui cosigne l’adaptation avec elle, Myriam Verreault tire un drame à hauteur de femmes dans lequel le déterminisme social est moins une fatalité qu’un énième ennemi à terrasser.

« Kuessipan » : nouveaux territoires

Lire la critique
DU CÔTÉ DES KIDS

Retour à l’âge de pierre avec les Croods ! Après avoir évité de justesse la fin du monde, la famille préhistorique, toujours en vadrouille, rencontre les Betterman, une famille plus évoluée installée dans un lieu paradisiaque… Aussi secouée que le premier opus, cette suite souligne les bienfaits du partage et de la solidarité entre hommes 
(avec ou sans peau de bête). 

Trois films d'animation à ne pas manquer ce mois-ci

Lire l'article

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur