CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Entretien
  • Article
  • 4 min

Akram Khan : quel cinéphile êtes-vous ?

  • Belinda Mathieu
  • 2022-05-16

Depuis plus de vingt ans, le Britannique crée des chorégraphies bouleversantes à la patte théâtrale qui lui valent une reconnaissance internationale. Sa dernière création, « Jungle Book Reimagined », s’inspire du roman de Rudyard Kipling pour déployer une fable écologique dans laquelle Mowgli, jeune réfugiée climatique, erre dans un monde dévasté. Questionnaire cinéphile.

Trois scènes de danse qui vous ont inspiré ?

Les chorégraphies de A Chorus Line, un film adapté d’une comédie musicale de Broadway dont la danse m’a époustouflé. Pakeezah, un film indien dans lequel la comédienne Meena Kumari livre une performance incroyable. Et, même si on sait désormais les horreurs dont Michael Jackson est accusé, Thriller a été fondateur pour moi. Je connaissais cette chorégraphie par cœur, comme celles de la plupart des clips du chanteur, d’ailleurs.

Trois personnages d’enfants auxquels vous vous êtes identifié, petit ?

Data dans Les Goonies, incarné par Jonathan Ke Quan, un acteur viêtnamo-­américain qui jouait aussi dans Indiana Jones et le temple maudit, mais aussi Dorothy incarnée par Judy Garland dans Le Magicien d’Oz, dont j’ai encore aujourd’hui un souvenir magique. Et surtout Elliott joué par Henry Thomas dans E. T. L'extra-terrestre. Je m’identifiais beaucoup à ce genre de personnages que tout le monde regarde de haut au départ et qui, au fil du film, s’affirment et se retrouvent sur le devant de la scène à la surprise générale.

Les trois films d’animation qui vous ont le plus touché ?

Le Peuple loup de Tomm Moore et Ross Stewart et Les Enfants loups. Ame & Yuki de Mamoru Hosoda : ce sont deux films que je regarde souvent avec ma fille, qui se prend pour un loup et qui entretient un lien très fort avec les animaux. Persepolis de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud m’a aussi beaucoup touché, par sa dureté et sa manière d’aborder la guerre. Je regarde beaucoup de films d’animation avec mes enfants, surtout des productions du studio Ghibli, qui interrogent souvent la relation entre les humains, les animaux et la nature.

Trois films qui vous donnent envie de vous reconnecter à la nature ?

Into the Wild de Sean Penn, que j’ai trouvé fabuleux. Printemps, été, automne, hiver… et printemps, un film philosophique de Kim Ki-duk qui dépeint avec joliesse les paysages de Corée. J’ai aussi été très marqué par Les Bêtes du Sud sauvage de Benh Zeitlin, un film avec lequel Jungle Book Reimagined tisse des liens inconscients, notamment car ils racontent tous les deux l’histoire d’une petite fille confrontée à des inondations.

Jungle Book Reimagined du 15 au 26 mai au Théâtre du Châtelet

Propos recueillis par Belinda Mathieu.

Portrait par © Jean Louis Fernandez

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur