News

Il y a 2 semaines :

Les films de Xavier Dolan sont tout de suite reconnaissables pour leur photo veloutée mais également pour la manière éclatante dont le cinéaste canadien use des couleurs. Souvent très affirmé, le chromatisme de son cinéma peut aussi bien amener ses histoires vers des échappées oniriques (la scène de fête ardente et lascive, toute en rouge et bleu, dans Les Amours imaginaires) que résonner avec l’état émotionnel d’un personnage (le plan, d’une blancheur glaciale, lorsque les collègues de la protagoniste trans de Laurence Anyways se réunissent pour décider si elle peut continuer son métier de professeure). Cette vidéo, signée Corina Tuyama, le démontre avec intensité .

🎨