News

2 jours

Flashback. En 1979, c’est Françoise Sagan qui occupait le rôle de Pedro Almodóvar cette année. L’auteur de Bonjour tristesse (1954) ou Aimez-vous Brahms… (1959) s’était essayée au cinéma à plusieurs reprises, d’abord avec le scénario et les dialogues de Landru (1963) de Claude Chabrol, ou bien avec Les Fougères bleues (1977), qu’elle avait réalisé et adapté d’une de ses nouvelles, mais aussi le court-métrage Encore un hiver (1974), nommé dans la catégorie « Un Certain Regard » en 1979. La vidéo publiée par l’INA est magique : la romancière à l’imposante mèche blonde fonce tout droit dans le procès en amateurisme qu’on peut lui tendre, avec une simplicité désarmante. Quand le journaliste lui demande pourquoi elle a accepté de présider le festival de Cannes, elle répond : « Au départ, je me disais que ça me paraissait être une responsabilité et une charge. Et puis, je sais pas, il fait beau à Cannes et le cinéma, c’est quand même très beau quelque fois. » Cette année-là, la Palme d’or était attribuée ex-æquo au Tambour de Volker Schlöndorff et à Apocalypse Now de Francis Ford Coppola. Aimez-vous Sagan…

👏