Entrer votre recherche

En 1984, que voulait faire le jeune Mathieu Kassovitz avec 1 000 balles ?

Partager

L’INA a déterré une archive de 1984 où l’acteur-réalisateur encore inconnu répond à la question « Que feriez-vous avec 1000 francs ? »

1984. Indiana Jones, Marche à l’ombre et les Gremlins dégomment tout au box-office. Nena sort ses 99 Lufballons, Peter et Sloane règnent sur les charts avec « Besoin de rien, envie de toi » et Michael Jackson est la plus grande star sur Terre. A la télé, Michel Drucker et Jean-Pierre Foucault sont déjà là et France 3 s’appelle encore FR3. Cette année-là, la chaîne des régions diffuse l’émission « Moi je » dont l’INA a exhumé un extrait plus que savoureux dans lequel on pose à treize personnes la sempiternelle question suivante : « Vous gagnez 1000 francs et vous avez une heure pour les dépenser. Vous faites quoi ? »

Et parmi les interrogés, une tête très connue avec un look de prof de maths. Raie sur le côté, petites lunettes rondes, chemise rose et cravate vert fluo : le parfait combo des années 1980. Cette personne n’est autre que Mathieu Kassovitz alors lycéen et âgé de 17 ans. A voir les images, on comprend vite qu’il est encore loin, le réalisateur du film coup-de-poing La Haine. En 1984, Mathieu Kassovitz a des envies de son âge. Alors que ferait-il avec 1000 balles, soit l’équivalent de 300 euros aujourd’hui ?

« Des folies, des folies !, s’enthousiasme-t-il. Je crois que je partirai de Nation. RER, billet première classe. J’irai aux Champs-Élysées, fast-food de luxe, un bon hamburger. Je rentre chez moi et je me couche. » Avant de répéter « Des folies, des folies ! » avec un œil rieur qui nous ferait presque dire qu’il se moque de nous. Quand d’autres passeraient une nuit au Plaza Athénée, inviteraient des stars à dîner ou combleraient leur découvert, Kassovitz voulait juste se faire un plaisir simple : une bonne bouffe. La vidéo ne dit pas si les téléspectateurs qui votaient pour attribuer les 1000 francs les lui ont donné. Et à la question « Vous aimez l’argent ? », il répondait avec des yeux ronds et un timide « Oui, chut…». De quoi fendre le cœur de n’importe quel détracteur du comédien du Bureau des Légendes

Et vous, qu’auriez-vous fait avec cet argent en 1984 ? On parie que vous vous seriez rué pour acheter la toute première version du jeu Tetris avant de boire du Tang et de mâcher des Roll-up en écoutant « Girls just want to have fun » de Cindy Lauper. On a bon ?

Image : Capture d’écran de la vidéo de l’INA

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.