CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • Critique
  • Article
  • 2 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Trois Couleurs
  • 2023-12-18

En salles le 27 décembre : la Queer Palm de Hirokazu Kore-eda, un jubilatoire film d'épouvante à la française, le retour de Nicolas Cage, et bien d'autres surprises.

L'INNOCENCE de Hirokazu Kore-eda

Le cinéaste japonais signe un film virtuose et sinueux sur les secrets de l’enfance, une œuvre sensible et ample sur les non-dits d’une société bâillonnée, récompensée, lors du dernier Festival de Cannes, du Prix du scénario ainsi que de la Queer Palm. L’occasion de revenir avec Hirokazu Kore-eda sur la notion de famille, mais aussi sur son parcours, ses influences et celles de son film.

Hirokazu Kore-eda : « Mon enfance a été bercée par cet amour de ma mère pour les films »

Lire l'interview

DREAM SCENARIO de Kristoffer Borgli

Après la déflagration de son premier long de pure fiction Sick of Myself, Kristoffer Borgli revient avec un scénario de rêve – littéralement –, qui pousse de nouveau à fond les curseurs de l’obsession de la célébrité instantanée. Un film qui risque de devenir culte.

« Dream scenario » de Kristoffer Borgli : dans la tête de Nicolas Cage

Lire la critique

VERMINES de Sébastien Vaničektisse

Le cinéma français continue de reconquérir le cinéma de genre avec ce film d’épouvante à la distribution excitante (Théo Christine, Finnegan Oldfield, Sofia Lesaffre) à propos d’araignées tueuses envahissant un immeuble de cité. Un premier long aussi spectaculaire que jubilatoire.

« Vermines » : Sébastien Vaničektisse sa toile dans le film de genre français

Lire la critique

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur