Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

En vidéo : quand Blow Up est envahi par les extraterrestres du cinéma

  • Trois Couleurs
  • 2018-10-18

Préparez vous à des rencontres du troisième type. À l’occasion de la sortie de The Predator de Shane Black, suite du classique de John McTiernan (Predator, 1987), Blow Up revient sur les différentes manières de représenter les extra-terrestres au cinéma. Du Jour où la Terre s’arrêta (Robert Wise, 1951) à Valerian (Luc Besson, 2017), en passant par La planète des Vampires (Mario Bava, 1965), Invasion Los Angeles (John Carpenter, 1988) et Under The Skin (Jonathan Glazer, 2013) ou Coincoin et les Z’Inhumains (Bruno Dumont), cette compilation variée montre à quel point la figure des aliens intéresse et fascine le public depuis des lustres (l’émission radiophonique La Guerre des mondes écrite et racontée par Orson Welles). Nous, en tout cas, on reste profondément traumatisés par les yeux globuleux et les cerveaux sur-développés des envahisseurs de Mars Attacks! (Tim Burton, 1996.)

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur