Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • TroisCouleurs
  • 2021-07-29

En salles dès le 4 août : un premier long traversé de noirceur, un documentaire unique bâti sur une impasse, et une fascinante allégorie autour des tsunamis.

LES COUPS DE CŒUR DE LA REDAC’

De bas étage

Portrait d’un homme et de ses compromis avec ses rêves de jeunesse sur fond de film noir, le premier long métrage de Yassine Qnia creuse avec plus de noirceur le motif de l’échec social qui traversait déjà ses courts.

« De bas étage » : illusions perdues

Lire la critique

La Mort du cinéma et de mon père aussi

Le tournage du premier long métrage de l’Israélien Dani Rosenberg s’est interrompu lorsque son père, qui jouait le rôle principal, est tombé malade. De cette impasse, il a tiré ce film unique entre réel et fiction.

« La Mort du cinéma et de mon père aussi »

Lire la critique

Le Soupir des vagues

Le Japonais Kōji Fukada renoue avec l’un de ses thèmes phares : l’arrivée troublante d’un inconnu dans une communauté, filmée ici comme fascinante allégorie des tsunamis qui frappèrent l’Indonésie en 2004 et le Japon en 2011.

« Le Soupir des vagues » : mémoire inquiète

Lire l'article

EN SALLES EGALEMENT

Pour l’éternité de Roy Andersson

Dans ce film étonnant et malicieux, le Suédois Roy Andersson (Nous, les vivants, 2017) explore les faces les plus absurdes de l’humanité à travers des saynètes oniriques ou prosaïques.

Tom Medina de Tony Gatlif

En Camargue, un jeune homme marginal (David Murgia) en liberté surveillée tente de prendre un nouveau départ, embauché chez un homme bourru mais généreux (Slimane Dazi).

OSS 117 Alerte rouge en Afrique noire de Nicolas Bedos

Dix ans après, l’espion (Jean Dujardin, toujours en forme) est de retour avec son humour très « France de Giscard ». À la réalisation, Nicolas Bedos succède à Michel Hazanavicius.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur