Entrer votre recherche

« Let Them All Talk » et « Judas and the Black Messiah » seront dispos sur Canal+ en avril

Partager

La comédie satirique de Steven Soderbergh avec Meryl Streep et le biopic de Shaka King sur le militant afro-américain Fred Hampton sont deux films très attendus.

Un tournage express de deux semaines en équipe réduite, une caméra numérique ultramoderne dénommée Red Komodo Dragon, pas de scénario. Tel est le programme improvisé et expérimental du nouveau film de Steven Soderbergh, Let Them All Talk, réalisé dans le cadre de son partenariat avec HBO/HBO Max, et tourné en toute discrétion à New-York. Bonne nouvelle. Grâce au Film Français, on sait désormais que le long-métrage, mis en ligne le 10 décembre 2020 sur la plateforme HBO Max (accessible uniquement aux Etats-Unis), sera disponible sur Canal+ en avril.

Cette comédie mettra en scène Meryl Streep dans la peau d’une écrivaine à succès, lauréate du prix Pulitzer en panne d’inspiration. Elle se rend alors en Angleterre à bord du Queen Mary 2 pour recevoir un prix littéraire, accompagnée de son agent (Gemma Chan), de deux amies (Dianne Wiest et Candice Bergen) qu’elle n’a pas vu depuis 30 ans et de son neveu (Lucas Hedges). Au fil des discussions, des souvenirs douloureux refont surface et dévoilent les blessures narcissiques de cette femme qui a tout sacrifié à sa carrière…

D’après son trailer rythmé, Let Them All Talk s’annonce comme une comédie acide et un brin satirique sur le processus de création boulimique, la soif de gloire et les petites rivalités mesquines. Dans un écrin sophistiqué (les flots de l’Océan Atlantique comme ligne d’horizon), le réalisateur promet de revenir à une mise en scène plus traditionnelle après des détours expérimentaux (Paranoïa en 2018, filmé à l’I Phone 7), pour livrer une parabole grinçante.

Deuxième grosse acquisition pour Canal+ : Judas and the Black Messiah de Shaka King, qui vient de décrocher six nominations aux Oscars, dont meilleur film, meilleurs acteurs dans un second rôle (Daniel Kaluuya et Lakeith Stanfield) et meilleur scénario original. Ce biopic politique retrace l’ascension et le destin tragique de Fred Hampton (interprété par Daniel Kaluuya, excellent dans Get Out de Jordan Peele), militant afro-américain devenu l’un des leaders les plus charismatiques du Black Panther Party dans l’Illinois, avant d’être assassiné à 21 ans lors d’une opération menée par le FBI.

D’après son titre biblique, le drame de Shaka King s’annonce comme un plaidoyer nerveux contre le racisme systémique aux Etats-Unis. Sans oublier que sa bande-originale gorgée de sonorités hip-hop a été signée par des rappeurs de taille – Jay-Z, Nas, H.E.R, mais aussi A$ap Rocky en tête (la B.O. est à écouter ici).

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.