Entrer votre recherche

Le F.A.M.E festival revient avec une programmation aussi festive que combattive, à découvrir en février sur mk2 Curiosity

Partager

Du 18 au 25 février 2021, le festival consacré aux films musicaux se tiendra en ligne, exclusivement sur mk2 Curiosity. Coup d’œil sur la programmation, qui promet de beaux moments d’intensité.

Les salles de ciné et de concerts nous manquent terriblement. Heureusement, le F.A.M.E festival est là pour faire vibrer nos cordes sensibles. Chaque année, l’événement, qui se tient traditionnellement à la Gaîté Lyrique, met en avant les films musicaux les plus fous, ludiques, engagés voire enragés, avec un net penchant pour la culture underground (voir notre top de l’année dernière ici). Les portes de la Gaîté Lyrique étant closes en raison de la crise sanitaire, la programmation de la prochaine édition sera diffusée du 18 au 25 février sur mk2 Curiosity – une association qui fait sens, le festival et la plateforme étant tous les deux mus par la volonté de défricher les pépites cachées du cinéma.

En tout, une quinzaine de films en compétition ou hors-compétition seront présentés – autant de promesses de nous sortir de notre léthargie et raviver notre fièvre festive et contestataire. Réhabilitant des figures injustement oubliées, la 7e édition rendra par exemple hommage aux pionnières de la musique électro, à travers le docu Sisters with Transistors réalisé par la Britannique Laurie Anderson. On est aussi très intrigués par Bring Down The Walls de l’artiste et réalisateur Phil Collins (à ne pas confondre avec son célèbre homonyme américain, figure du rock progressif), documentaire sur l’industrie carcérale américaine « vue par le prisme de la house music ».

Violences policières racistes qui ont conduit à la création du mouvement Black Lives Matter, extrême-droitisation d’une partie de la population depuis l’élection de Donald Trump… Les Etats-Unis s’embrasent depuis plusieurs années. F.A.M.E s’intéresse à tout un pan de l’histoire musicale du pays à travers deux docus – Dark City – Beneath the Beat et Soul Kids – A Memphis Beat – respectivement situés au coeur des quartiers chauds de Baltimore et de Memphis. Ou comment le Baltimore Club (genre musical dérivé du break-dance, du hip-hop et de la house créé dans les années 1980) et la mythique maison de disques Stax Records (fondée à la fin des années 1950 pour promouvoir la musique soul, avec l’énorme succès qu’on lui connaît) se sont révélés être de véritables refuges et foyers créatifs essentiels pour la communauté afro-américaine.

Entre autres découvertes, F.A.M.E a aussi pensé aux nostalgiques de raves, amateurs de trips acides et de techno industrielle des nineties, avec la diffusion de Decoder, film longtemps invisible jouissant d’une réputation sulfureuse – si on vous dit que Burroughs apparaît dedans, que Genesis P-Orridge est aussi de la partie et qu’en fond sonore on entend Soft Cell ou encore The the, vous comprendrez assez vite pourquoi.

L’intégralité de la programmation est dispo sur le site du F.A.M.E festival.

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.