Entrer votre recherche

[LA NOUVELLE] Helena Zengel, révélation de « Benni » de Nora Fingscheidt

Partager

Que sa blondeur éclatante et ses joues roses ne trompent pas : Helena Zengel, jeune Berlinoise de 12 ans, n’est pas là pour jouer les princesses.

Rebelle dans l’âme, elle a canalisé son trop-plein d’énergie dans l’athlétisme avant de se lancer dans les castings – « Tu peux jouer la méchante et être applaudie pour ça ! » clame-t-elle avec piquant. Méchante, elle l’est dans Benni, drame poignant de Nora Fingscheidt (en salles le 22 juin, pour la réouverture des cinémas), où elle incarne une petite fille violente, abandonnée par une mère qui la livre aux services sociaux. Sa justesse, désarmante pour un rôle si complexe, a séduit le cinéaste Paul Greengrass au point que Helena, propulsée à Hollywood, a donné la réplique à Tom Hanks dans son prochain film, News of the World, qui devrait sortir début 2021. Dans un anglais affûté sur le plateau, elle ne tarit pas d’éloges sur l’acteur, qui s’est comporté « comme un père » avec elle, et sur l’expérience « triplement géniale » qu’elle a vécue. Un rêve éveillé pour cette enfant coriace et sûre d’elle qui, malgré son jeune âge, est déjà prête à conquérir le monde.

Benni de Nora Fingscheidt, Ad Vitam (1 h 58), en salles le 22 juin

photographie : Paloma Pineda pour TROISCOULEURS

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.