Entrer votre recherche

Arte soutiendra les prochains films de Quentin Dupieux, Mia Hansen-Løve et Nuri Bilge Ceylan

Partager

Le comité de sélection d’Arte France Cinéma, réuni le 17 septembre, s’est engagé à soutenir ces projets singuliers.

Pas de répit pour Mia Hansen-Løve. Alors que l’on attend avec impatience Bergman Islandson drame sur un couple de cinéastes américains (Tim Roth et Mia Wasikowska) venu écrire le scénario de leur nouveau film sur l’île de Fårö, refuge d’Ingmar Bergman, Arte France s’est engagé sur le nouveau projet de la réalisatrice, dont le tournage devrait débuter à l’été 2021. Intitulé Un beau matin, le film réunira Léa Seydoux, Pascal Greggory, Nicole Garcia et Melvil Poupaud.

D’après Le Film français, on y suivra Sandra, héroïne « qui rend souvent visite à son père, Georg, atteint d’une maladie neurodégénérative. Alors qu’elle s’engage avec sa famille dans un parcours du combattant dans les hôpitaux et les Ehpads pour installer Georg en lieu sûr, Sandra fait la rencontre inattendue de Clément, un ami perdu de vue avec qui s’ouvre une relation passionnée, mais incertaine ». La réalisatrice a fait part, dans le communiqué officiel de la chaîne, de son désir de « montrer l’élégance, le courage mais aussi la fragilité d’un homme face à la violence d’une telle maladie ». 

Deuxième beau projet sélectionné par Arte : Incroyable mais vrai de Quentin Dupieux, avec Alain Chabat, Léa Drucker, Benoît Magimel et Anaïs Demoustier. Le pitch ? Un couple s’installe dans le pavillon de banlieue de leurs rêves. Mais l’agent immobilier les a prévenus : ce qui se trouve au sous-sol risque bien de changer leur vie… Il s’agira d’après Quentin Dupieux d’une « une exploration par la satire de certaines obsessions de nos contemporains : la recherche de la jeunesse éternelle et la volonté de puissance ».

Enfin, on est ravis d’avoir des nouvelles de Nuri Bilge Ceylan, qui après les très contemplatifs et philosophiques Winter Sleep (Palme d’or à Cannes en 2014) et Le Poirier sauvage fera son grand retour avec Les Herbes sèches, l’histoire d’un jeune professeur célibataire dans un village d’Anatolie, dont la rencontre avec une autre professeure va permettre de dépasser la morosité de son existence. Le tournage est prévu pour 2021 en Turquie, et cette fresque existentielle s’annonce aussi comme un état de lieux politique et social de ce pays, narrant « le difficile combat quotidien que doivent mener les habitants de cette région, ainsi que les dynamiques de la trame géographique, ethnique ou sociale qui les entoure », comme l’a déclaré le réalisateur.

Image : © 2010 – Magnolia Pictures

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.