Tapez pour chercher

News

Vidéo : Jacques Demy prenait un temps fou à enfiler un sweat

Partager

C’est l’anniversaire d’un des plus grands magiciens du cinéma français, Jacques Demy. Disparu en 1990, le cinéaste nous laisse toujours en tête le souvenir de ses chansons tristes ou gaies, du décor nantais qu’il filmait pluvieux ou ensoleillé et des dialogues teintés d’une fausse et joyeuse innocence. Alors plutôt que de vous repasser une énième fois une scène des Demoiselles de Rochefort, on voulait partager cet extrait des Demoiselles ont eu 25 ans (1993), le film hommage d’Agnès Varda, elle-même disparue cette année, qui le connaissait mieux que n’importe qui et qui s’amuse ici de sa manière bien particulière d’enfiler son sweat. Catherine Deneuve n’y prête pas grande attention, mais on se figure parfaitement Agnès se tenant derrière la caméra, l’air tendre et malicieux. En voix-off, on l’entend dire : « Quelqu’un n’aurait jamais filmé en longueur mon chéri mettant son pull-over à un rythme qui n’appartenait qu’à lui. » C’est si chou.