Tapez pour chercher

News

Les très très très gros plans de David Fincher

Partager

On ne s’en rend pas forcément compte parce qu’ils sont furtifs, mais d’Alien 3 (1992) à Gone Girl (2014) , David Fincher aime glisser des plans hyper rapprochés que Jacob T. Swinley a compilés dans ce supercut. Le cinéaste les utilise le plus souvent comme « traits d’union, parenthèses ou points-virgules » précise Swinley.
[emoji]🔬[/emoji]

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *