News

Il y a 1 semaine :

unnamed

Comme juchée en haut d’une pyramide, Agnès Varda s’accroche à une caméra qui surplombe la mer rougeoyante de Sète. C’est une photo de plateau de La Pointe courte, premier long-métrage de la réalisatrice sur l’errance indécise d’un couple au milieu d’un village de pêcheurs, et c’est aussi désormais l’affiche officielle du 72e Festival de Cannes. Une photo qui synthétise tout l’art de Varda : son goût pour les espaces naturels, son attachement pour les petites caméras mobiles, sa liberté de mouvement et son regard affranchi. Et surtout, sa silhouette agile si reconnaissable, qui semble défier toutes les lois de l’apesanteur. On est ravis de savoir qu’elle planera sur la Croisette, comme une présence bienveillante et espiègle.

🌠

Suivez-nous !

twitter
instagram