Tapez pour chercher

News

Gaspar Noé a beaucoup ri devant The House That Jack Built de Lars von Trier

Partager

NOEEE

Entre provocateurs, ils se comprennent : Gaspar Noé a passé un très bon moment pendant la projection de The House That Jack Built à Cannes, au point de rire à plusieurs reprises pendant les 2h30 du film. « Je l’ai trouvé très drôle ! C’est un humour très froid, mais je me suis régalé», a dit le réalisateur à Vulture. « C’est comme un film de Todd Solondz, très sombre. Les scènes sadiques étaient tellement drôles : tout le monde me regardait car je ne pouvais pas arrêter de rire. » Il semble être l’une des seules personnes a avoir reçu le film de Trier dans sa dimension humoristique, beaucoup festivaliers le trouvant scandaleux ou juste mauvais. Noé est revenu cette année au festival avec son film Climax,  trip acide (lire notre critique ici) acheté lors du marché du festival par A24 pour sa distribution internationale et avec une date de sortie française fixée pour le 19 septembre. Et à observer son avertissement, on capte ce qui relie les deux réalisateurs sulfureux :

noé

Bonus : à voir ici, notre vidéo consacrée aux écarts entre la théorie du Dogme95 (charte que Lars von Trier avait co-rédigée avec Thomas Vinterberg) et la pratique dans le cinéma du turbulent réalisateur danois.

[emoji]😂[/emoji]