News

Il y a 9 mois :

Avec ses dédales, ses labyrinthes, sa façon bien à lui de nous perdre dans le crime noir comme dans la psyché torturée de ses héros, le maître du suspens a su captiver comme peu d’autres l’attention du spectateur. Partant de là, des illustrateurs ont été inspirés par bon nombre de ses films, de L’Ombre d’un doute (1945)  à Sueurs froides (1958)  en passant par Fenêtre sur cour (1954). Sur Indie Wire, on a repéré quelques affiches frappantes, voire perturbantes, mais terriblement attirantes :

2

© Alan Hynes

3

© Jeff Kleinsmith

we-buy-your-kids-the-birds

© We Buy Your Kids

4

©  Laurent Durieux

5

© Stephan Schmitz

6

© Daniel Danger

8

© Adam Simpson

10

©  We Buy Your Kids

11

© Laurent Durieux

On en redemande.

🖌

Suivez-nous !

twitter
instagram