Tapez pour chercher

News

Confession d’un génie du générique de film : Saul Bass

Partager

Saul Bass est à l’origine des génériques les plus mémorables de l’histoire du cinéma : celui très coloré de Sept ans de réflexion de  Billy Wilder qui rappelle l’œuvre de Paul Klee, celui complètement hypnotisant de Casino de Martin Scorsese, plongé dans les lumières clignotantes et vives de néons, ou encore celui hyper minimaliste de Psychose d’Alfred Hitchcock, accompagné par la musique de Bernard Herrmann. Le documentaire au titre ironique Saul Bass – Main Title Documentary, donne la parole au célèbre graphiste américain qui se confie sur sa riche filmographie.

[emoji]🎬 [/emoji]