Tapez pour chercher

News

Cannes 2018 : Diamantino de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt récompensé par la Semaine de la critique

Partager

C’est un premier film et il a l’air fou. Le jury de la 57e Semaine de la critique – présidé par Joachim Trier (Oslo 31 août) et composé de Chloë Sevigny, Nahuel Pérez Biscayart ou encore Augustin Trapenard – a attribué le Grand prix Nespresso au film Diamantino de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt. L’histoire : Diamantino est un joueur de football adulé, sorte de dieu de la défense. Lors d’un match primordial, la magie n’opère plus. Commence pour lui une traversée du désert qui peu à peu prend la forme d’une odyssée où se mélangent néo-fascisme, crise des migrants, trafics génétiques et recherche absolue de la perfection. Triste nouvelle : il va falloir attendre février 2019 avant de découvrir le voyage de ce héros déchu. En tout cas, à un mois de la Coupe du monde de foot, c’est plutôt bien venu.

À noter que l’acteur Félix Maritaud (aperçu dans 120 battements par minute de Robin Campillo) a été remarqué pour sa performance dans Sauvage de Camille Vidal-Naquet : il a été récompensé du nouveau « prix Fondation Louis-Roederer de la révélation ». Le pitch : Léo, prostitué de 22 ans, s’offre à une multitude d’hommes mais rêve secrètement de tomber amoureux. Cette fois-ci, bonne nouvelle : la sortie est prévue pour le mois d’août (youpi !).

 

[emoji]🏆[/emoji]