News

Il y a 1 semaine :

C’est le court d’animation Vilaine fille d’Ayce Kartal qui a finalement obtenu le Grand prix du jury lors de la compétition 2018 du festival international de courts-métrages de Clermont-Ferrand. Joie : ARTE diffuse généreusement le film sur son site. Ce court, tout en tensions, raconte l’histoire d’une petite fille à la chevelure de feu, apparemment enjouée et bien dans sa peau. Elle repenserait bien avec nostalgie aux moments de vacances passés chez ses grands-parents s’il n’y avait pas une grande ombre au tableau : dans ses souvenirs se profilent des « monstres » (symbole imaginaire désignant en réalité d’horribles agresseurs). Dans des entremêlements très beaux de formes dessinées, cette « vilaine fille » – c’est ainsi que les monstres l’appellent -, rongée par ce secret insupportable, plonge dans la culpabilité, cherchant un refuge auprès d’animaux moins sauvages que les hommes. Beau, simple et puissant, donc à voir d’urgence.