News

Il y a 1 semaine :

Une dizaine d’années après sa dernière apparition, le reporter kazakh Borat Sagdiyev (aka ce fou furieux de Sacha Baron Cohen) revient pour révéler les travers des États-Unis, pile-poil pour les midterms, ces élections à mi-mandat de Donald Trump qui viennent renouveler la Chambre des Représentants et le Sénat. Personnage fictif débile faisant preuve du racisme, du sexisme et de l’homophobie les plus rances, Borat met souvent mal à l’aise les personnes qu’il interviewe, peut-être parce qu’en étant si horrible, il les met face à leurs contradictions. En tapant des high fives à des Républicains en leur disant qu’ils devraient être fiers du racisme de Donald Trump, il fait naître des sourires bien gênés chez ses interlocuteurs tout crispés. Alors on savoure.

😊

Suivez-nous !

twitter
instagram