News

Il y a 1 semaine :

De quelle planète vient Arnold Schwarzenegger, ex-Mister Univers aux muscles outrageusement ballonnés ayant popularisé le bodybuilding avant de bâtir un empire colossal ? C’est ce mystère que Jérôme Momcilovic (notre collaborateur) et Camille Juza ont tenté de percer à travers La Fabrique d’Arnold Schwarzenegger, à voir sur ARTE jusqu’au 17 février. Ce documentaire pop retrace le parcours de celui qui a campé l’époustouflant cyborg Terminator (James Cameron, 1985) et s’est imposé comme idole du blockbuster américain des années 1980-1990 avant de se lancer en politique tel un taureau, emportant avec succès l’élection au poste de gouverneur de Californie en 2003. Au fil des interviews, il ressort que l’acteur, qui a sculpté son corps, a toujours vanté, avec une constance qui frise l’obsession, le travail et la méritocratie. Comment expliquer cette soif de vaincre presque inextinguible ? En rembobinant la pellicule, on plonge dans le début de vie quelque peu austère du mini-Schwarzie, un gamin autrichien venu d’un milieu militaire strict qui a vu dans une Amérique alors lointaine la promesse d’un accomplissement total.  Analyse (musclée) d’une success-story pas banale.

💪

Suivez-nous !

twitter
instagram