News

Il y a 2 mois :

Le réalisateur du désormais culte Hérédité (voir notre critique ici) a de l’expérience en matière de films freaky-freaky. Dans son court-métrage The Strange Thing About The Johnsons (2011), il nous plonge dans un autre univers familial glaçant : il narre les incestes répétés d’un fils sur son père dans le décor d’une maison si propre qu’elle en est flippante. C’est là que le mal se niche chez Ari Aster qui, sans jumpscare, parvient quand même à nous faire frissonner tout en restant fin. Bon visionnage !

😫

Suivez-nous !

twitter
instagram