News

Il y a 2 années :

Il reste quatre jours pour (re)voir en replay et sur le site d’Arte ce grand entretien avec Brian de Palma, réalisé par les cinéastes Noah Baumbach et Jake Paltrow. Le metteur en scène de Phantom of the Paradise (1974), figure de proue du « Nouvel Hollywood », s’y livre sans détour : il évoque aussi bien son admiration pour le Vertigo de Hitchcock (déterminante dans sa carrière) que celle qu’il éprouve devant les films de ses amis « Marty »(Martin Scorsese pour nous autres) ou Steven Spielberg. Avec une étonnante simplicité, il s’épanche sur cette passion pour le ciné côté technique (comme quand il tourne des plans aériens pour que le spectateur se sente pris de vertige). Il n’oublie pas non plus de parler de ses échecs : en 50 ans de carrière, le réalisateur a essuyé pas mal de critiques négatives, notamment pour Blow out (1981). Et puis il raconte aussi des anecdotes savoureuses sur le milieu du cinéma (Orson Welles et Robert de Niro sont concernés et on vous laisse découvrir ça.)

📽

Suivez-nous !

twitter
instagram