Ethan, 6 ans, et Blue, 7 ans, sont allés au parc zoologique de Paris pour rencontrer Audrey Libois, une soigneuse.


Est-ce que tu soignes tous les animaux ?
Non, il y a plus de deux mille animaux au parc zoologique de Paris, chaque soigneur a son secteur. Je travaille dans la grande serre, on y trouve des lamantins, des reptiles, des oiseaux… Moi, je m’occupe des animaux qui viennent de Madagascar et de Guyane : des lémuriens, des paresseux, des primates, des tapirs, des jaguars…

C’est comment tes journées ?
Quand j’arrive le matin, à 8 heures, je fais le tour de « mes » animaux, je vérifie qu’ils ont passé une bonne nuit. Après, je vais chercher leurs gamelles dans les cuisines du parc et je leur sers leur petit-déjeuner. Je leur donne à manger plusieurs fois par jour. Chaque jour, je dois aussi nettoyer leurs espaces de vie. Avec les animaux, je fais de l’entraînement médical. Ce sont des exercices qui nous permettent de les approcher et de les soigner sans avoir forcément besoin de les anesthésier.

Comment sais-tu qu’un animal est malade ?
Je vois mes animaux tous les jours, c’est un peu comme un parent avec son enfant, je les connais bien, alors je détecte tout de suite si quelque chose cloche. Si un animal est un peu ronchon ou qu’il mange moins que d’habitude, j’avertis le vétérinaire. C’est lui qui va l’examiner et prescrire des médicaments, mais c’est moi qui chaque jour vais lui donner son traitement.

Comment devient-on soigneur ?
Il y a des écoles, mais on fait surtout beaucoup de stages dans des parcs zoologiques, pour apprendre le métier.

Quel est ton animal préféré ?
J’adore tous les félins, et plus particulièrement les lionnes – elles sont très puissantes, elles ont du caractère et elles sont belles.

As-tu peur d’un animal ?
J’ai très peur des araignées. Heureusement ce n’est pas moi qui m’occupe des mygales. Je n’aime pas trop les serpents, mais j’ai appris à mieux les connaître et, du coup, je les crains moins.

Est-ce que tu as déjà eu peur dans ton travail ?
Oui, parce qu’il arrive qu’il y ait des accidents dans les parcs zoologiques. Tous les animaux sont potentiellement dangereux. Quand on entre dans leur espace, il faut toujours être concentré, et on ne s’amuse pas à leur faire des câlins.

Tu as déjà rencontré un gros problème ?
Non, juste une petite morsure une fois, un primate qui a pris mon doigt pour un grain de raisin ! Mais rien de grave.

LE DEBRIEF

Ethan : « J’ai trouvé Audrey très gentille et je suis sûre qu’elle est comme ça avec les animaux. »
Blue : « Audrey nous a emmenés dans les cuisines, où on prépare les repas des animaux – c’est comme dans un restaurant.On a pris une photo avec les lamantins. Ils sont énormes. Pourtant, ils mangent beaucoup de salade verte. »