Tapez pour chercher

Homepage newshome

Francis Ford Coppola revient sur la réception critique d’Apocalypse Now

Partager

Dans une interview à Rolling Stone, le réalisateur a fait un petit point rétrospectif sur sa carrière, non sans une pointe d’humour. Répliques cultes à l’horizon.

Alors qu’Apocalypse Now fête ses 40 ans cette année dans une nouvelle version Final Cut, et qu’il compte bien revenir sur le devant de la scène en menant à bien Megalopolis, projet maudit attendu par tous ses fans, Francis Ford Coppola a glosé sur sa carrière dans une interview donnée à Rolling Stone à coup de punchlines assez mordantes.  Questionné par le journaliste sur les réactions violentes autour du film à sa sortie, notamment lors du Festival de Cannes (dont il repartira tout de même palmé), Francis Ford Coppola a tout simplement lâché d’un ton mystérieux : « L’avant-garde d’hier est le papier peint d’aujourd’hui ».

A propos de ses relations tendues avec Marlon Brando sur le tournage du film, le réalisateur a affirmé que malgré cette expérience tumultueuse, l’acteur restait quand même pour lui un modèle : « [Brando] aurait pu parler pendant des heures de termites, des premiers colons chinois en Amérique ou du fonctionnement des radios à ondes courtes ». Avant d’expliquer qu’il aurait construit un smartphone avant même que le concept en soit inventé, rien que ça, et qu’il s’était rendu au service téléphonique de Sony, se rendant compte « qu’ils étaient toujours bloqués dans l’ère Alexander Graham Bell [l’inventeur du téléphone, ndlr.]». Savoureux.

Tags:

Vous pourriez être intéressé par