Dans son atelier, ouvert en 1885, le sculpteur Antoine Bourdelle a patiemment enseigné son art à quelque cinq cents élèves venus du monde entier (parmi lesquels Alberto Giacometti et Germaine Richier). Cet espace, devenu musée, retrace ce processus de transmission à travers 165 oeuvres (photos, sculptures, dessins) de l’artiste et de ses élèves. • H. M. D. C.

Pour gagner des places, écrivez nous un mail à bonjour@troiscouleurs.fr avec pour objet « transmission »


: « Transmission/Transgression », jusqu’au 3 février
au musée Bourdelle


Crédit photo : Anonyme, Bourdelle et ses practiciens dans son atelier Impasse du Maine, 1903