En 2017, on se déhanchait au son de la pop lo-fi de Témé Tan et de son titre «Ça va pas la tête ?». Puisant ses références musicales aussi bien du côté du rap français protestataire des années 90 que dans les rythmes suaves et entraînants du Brésil des sixties, le musicien va aussi chercher son inspiration dans l'expérimentalisme méticuleux et artisanal d'un groupe comme Animal Collective. Également marqué par la musique congolaise – pays où il est né –, le Belge impose son groove au gré de ses concerts. En exclu, on vous balance le clip de Menteur, titre extrait de l'EP que ce globotrotter mélomane a sorti l'année dernière.