Tapez pour chercher

Culture sélectionhome

SERIE: « Fleabag » de Phoebe Waller-Bridge

Partager

Après trois années à se faire désirer, le prodige Phoebe Waller-Bridge remet enfin le couvert pour une saison 2 de sa géniale Fleabag, et cela valait la peine de patienter.

En 2016, il n’avait fallu à Waller-Bridge que six épisodes pour imposer sa liberté de ton absolue, ses adresses caméra ravageuses et son héroïne à fleur de peau. Mais plutôt que de se hâter de donner une suite à cette œuvre si personnelle, la scénariste et star du show a préféré se dégourdir les jambes sur le polar Killing Eve (dont la saison 2 est à découvrir sur Canal+). Une récréation d’autrice qui lui permet de revenir plus fraîche et plus sûre d’elle que jamais avec Fleabag, à l’image du personnage éponyme, apaisé mais surtout pas résigné.

Les seconds rôles, déjà merveilleux dans la première saison, sont toujours là, sa sœur, Claire (Sian Clifford), à cran, et son horripilante belle-mère (Olivia Colman) en tête. La galerie s’étoffe avec l’arrivée d’une femme d’affaires (Kristin Scott Thomas) et d’un beau prêtre (Andrew Scott) qui va mener Fleabag sur les bancs de l’église. «It’s a love story», annonce-t-elle dès le prologue. Mais une histoire d’amour compliquée, propice à questionner ses croyances, son rapport au sexe, à la vie, à la mort. Trois ans ont passé, mais elle n’a pas changé, Phoebe Waller-Bridge. Une fois de plus, c’est pour ses saillies trash et ses clins d’œil rigolards au spectateur que l’on vient la voir dans Fleabag, et c’est par la brutalité de sa mise à nu émotionnelle qu’à nouveau elle nous cueille et nous laisse K.O.

Fleabag, Saisons 1 et 2 disponibles sur Amazon Prime.
Image: Copyright Amazon

Tags:

Vous pourriez être intéressé par