Tapez pour chercher

Culture culturehome

Séance exclusive : projection et discussion avec Wajdi Mouawad et Valère Novarina

Partager

En partenariat avec le théâtre national de la Colline, mk2 propose de revoir lors d’une séance spéciale le documentaire de Raphaël O’Byrne, Ce dont on ne peut parler, c’est cela qu’il faut dire, consacré à l’artiste et auteur franco-suisse Valère Novarina. La projection sera suivie d’un échange avec Wajdi Mouawad.

Essayiste, metteur en scène et peintre, Valère Novarina a souvent inspiré les cinéastes – dont Jean-Luc Godard, qui cite un extrait de sa pièce de théâtre Vous qui habitez le temps dans Nouvelle vague en 1990. En 2002, c’est le réalisateur Raphaël O’Byrne qui consacrait un documentaire à son oeuvre pluridisciplinaire. Dans Ce dont on ne peut parler, c’est cela qu’il faut dire, le cinéaste propose un portrait de l’artiste, rythmé par sa voix et les grandes thématiques de sa carrière, notamment son attirance pour les langues étrangères ou pour l’œuvre du peintre autrichien Arnulf Rainer, dont il visite l’atelier. Il y discute aussi avec le physicien Etienne Klein de la structure moléculaire et visite la cathédrale Sainte-Sophie de Novgorod en Russie avec le philosophe Marie-José Mondzain pour discuter des icônes qui y sont présentes.

La séance spéciale, qui aura lieu le lundi 23 Septembre 2019 à 19h30 au mk2 Quai de Loire, sera suivie d’une discussion entre Valère Novarina, Wajdi Mouawad (auteur de la pièce de théâtre Incendies adapté par Denis Villeneuve en 2010) et Raphaël O’Byrne. Pour réserver, c’est juste ici.

Image: Capture d’écran

Tags: