TROISCOULEURS vous dresse sa liste de trucs à faire pour le weekend.


Apparemment, beaucoup sont sortis en semaine, et pas que pour de la culture. Hier soir, à Salò, le nouveau club le plus chaud de la capitale, il y a eu des danses affriolantes.

Party for the extreme right @salo_club by @brucelabruce for @draculaisnotdead

Une vidéo publiée par Bruce LaBruce (@brucelabruce) le

D’autres étaient clairement en descente d’acide


C’est pour ça que ce week-end, on vous conseille avant tout de vous reposer un peu, de rester sages tout en allant voir de l’art pas sage. Samedi à 11h, au mk2 Odéon, le cycle de conférences Une histoire de l’art vous propose de revisiter l’œuvre de Marcel Duchamp, figure du dadaïsme, du surréalisme et inventeur des fameux ready-mades. Ensuite, filez à la Galerie Lazarew pour le dernier jour de l’expo d’Olivier Catté. L’artiste recrée des paysages urbains avec de simples cartons de récupération, matière considérée comme peu noble avec laquelle il fait des miracles, reflétant tout à la fois le caractère monumental des villes et leur côté cradingue

9e7a63431bb5477c24bbda1d0cee94bf2db4ab6c

Si ça ne vous a pas remis d’aplomb, dites-vous que vous aurez tout le dimanche pour récupérer et allez à la meilleure soirée du weekend, la Wet For Me à la Machine du Moulin Rouge. Y passent nos chouchous annéciens de Caspian Pool, un groupe entre electro façon jeu d’arcade et pop glam 70’s qui porte le survêt en lycra avec panache.