Tapez pour chercher

Culture Faire OFF OFF Ceci n'est pas du cinéma

JEUX VIDEOS: Super Smash Bros et Two Crowns

Partager

Kingdom two Crowns: un jeu de stratégie qui bouleverse les conventions du genre

Suite d’un premier épisode très prometteur, Two Crowns confirme le talent indéniable de la série Kingdom à renouveler le jeu de stratégie. Monarque à la tête d’une petite armée, nous contemplons les terres désolées d’une île sur laquelle notre bateau vient de s’échouer. Ici, tout n’est que ruine et désolation. Et il va falloir tout reconstruire, fissa, car chaque nuit des monstres sortent de leur tanière et fondent sur notre base pour nous dévorer. Heureusement, la main-d’œuvre ne manque pas, et il suffit de lui assigner les tâches et les ressources adéquates pour que tout ce beau monde s’affaire à ériger des défenses. Sur le papier, Kingdom n’invente rien. Et pourtant, voilà bien un jeu de stratégie qui a su bousculer les conventions (visuelles) du genre. Pas de vue aérienne: la caméra reste collée aux basques de notre suzerain(e), qui doit multiplier les allers-retours à travers son royaume, lui-même réduit à un plan 2D minimaliste mais superbement détaillé (le pixel art est à son comble). La réflexion se double alors d’un effort physique: il nous faut sans cesse rester en mouvement pour aller récolter puis redistribuer les ressources nécessaires à l’effort collectif, donner des ordres à nos ouailles, repousser un ennemi de plus en plus vorace et, enfin, réparer notre embarcation et quitter cette île maudite… pour mieux refaire naufrage sur une nouvelle, encore plus vaste et hostile. L’exercice a beau se répéter des heures durant, l’intelligence et la tension dramatique que celui-ci implique sont telles que l’on galoperait pour lui jusqu’au bout du monde. Raw Fury (PS4, One, PC, Switch)

Et aussi…

Super Smash Bros. Ultimate

Vingt ans que Super Smash Bros réussit la prouesse de réunir des héros de tous horizons (licences Nintendo, mais aussi Sonic ou Metal Gear) sur le même ring. Avec ses 74 combattants, ce nouvel épisode s’impose comme l’aboutissement d’une formule increvable. Nintendo (Switch)

Just Cause 4

Véritable ode à la régression, Just Cause trouve enfin un terrain de jeu à la hauteur de ses ambitions. Destruction rigolarde et pastiche des pires scénarios hollywoodiens sont ici servis par une maîtrise technique qui rend l’expérience perpétuellement jouissive. Square Enix (PC, PS4, One)

Gris

Dans un décor jonché de statues en ruine et de formes abstraites, notre héroïne tente d’atteindre une destination mystérieuse. Balade contemplative ? Reproduction spatiale d’une psyché féminine ? Nul ne sait, et peu importe tant Gris est beau à tomber. Nomada Studio (PC, Switch)

Tags: