Le duo The Pirouettes, tout droit venu d’Annecy, poursuit sa glorieuse épopée en terre électro-pop avec le clip d’animation « Héros de la ville ». Un peu à la manière de Daniel Balavoine et France Gall qui chantent « Quand on n’a plus rien à perdre » dans la comédie musicale cyberpunk Starmania (orchestrée dans les années 1980 par Luc Plamondon et Michel Berger), ils imaginent l’histoire de deux rebelles aux cœurs tendres, tristes de voir leurs rêves trop éphémères se percuter à la réalité. Ces voyageurs casqués errent ainsi en moto dans une cité du futur sans âme qu’ils réinvestissent avec poésie au cœur d’une nuit noire éclairée par les buildings. Avant qu’on ne les rattrape…