À la manière décomplexée d’un Stromae, le jeune auteur-compositeur Foé (« Îl », album sorti début 2018) s’affirme en jongleur musical hybride, amoureux des textures et des couleurs. Dans ce clip en forme de rêverie surréaliste, il s’échappe de son morne quotidien corporate via ses visions de Lise, figure fantasmée qui apparaît par intermittences, comme un bug dans la matrice ou les réminiscences d’une relation qui s’est avérée impossible. Foé est en concert le 17 octobre au Café de la Danse.