Maître du Symbolisme belge, Fernand Khnopff (1858-1921) 
n’a pas eu les honneurs d’une exposition à Paris depuis près de quarante ans. Un manque comblé par cette sélection de près de cent cinquante œuvres étranges et sensuelles : femmes aux regards transparents, ombres inquiétantes, figures mythologiques, paysages brumeux… Sublime. • C. L.

Pour gagner des places, envoyez nous un mail avec pour objet « Khnopff » à bonjour@troiscouleurs.fr


: « Fernand Khnopff. Le maître de l’énigme », 
jusqu’au 17 mars au Petit Palais