Les festivals tranquillou des vacances, c’est fini : alors, pour rester dans l’ambiance estivale, on attaque direct avec du gros son bien cathartique afin d’évacuer les tensions de la rentrée. Pendant trois jours, ce sera ambiance rave nineties au Dream Nation Festival, qui propose en live ce qui se fait de mieux en electro : techno, trance, bass-music et hard-beat, chaque genre a droit à sa scène. On pourra s’enivrer avec les ambiances psyché de la formation LSD (Luke Slater, Function et Steve Bicknell) ou les sonorités plus industrielles de la Britannique Paula Temple, ou s’éclater sur les musiques furieuses et hardcore de Angerfist (dont le masque de hockey révèle bien le côté bourrin) ou de l’Italien Mad Dog, organisateur de raves dantesques dont Rome se souvient encore alors qu’elles ont eu lieu au début des années 2000. Bref, si cet été vous avez fait la file du Berghain à Berlin mais que vous n’avez jamais pu rentrer dans le club, tentez le Dream Nation, parce qu’il se pourrait que ce soit tout aussi foufou.

Pour gagner des places envoyez nous un mail à bonjour@troiscouleurs.fr avec pour objet « Dream Nation »

Billetterie
Plus d’infos


du 21 au 23 septembre dans divers lieux à Paris