Nos 5 clips à voir cette semaine.


Foxygen - Follow the leader



Alors qu’un nouvel album, « Hang », est annoncé pour le 20 janvier prochain, le groupe américain Foxygen en a profité pour dévoiler son nouveau clip rétro : Follow the leader. Dans un square d’enfant, sur un terrain de tennis, ou près d’un lac, une petite troupe de danseurs, emmenée par le chanteur Sam Franco (qui paraît possédé), se déhanchent sur les sons sixties du duo californien.

PNL – Onizuka


pnl

Mis en ligne vendredi dernier, le nouveau clip de PNL, Onizuka, extrait de l’album « Dans la légende », bat tous les records et enregistre aujourd’hui plus de 7 millions de vues. Deuxième épisode d’une série de trois clips, ce court métrage âpre de 13 minutes retrace l’histoire de la vengeance d’une fratrie dans la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonne. Le clip reste dans le même registre que dans leurs précédentes vidéos (mise en scène impressionniste, caméra langoureuse et ambiance pesante) tout en calquant sa narration sur celles des séries télés. À voir ici

Bonobo – Kerala



Après trois ans d’absence, Bonobo revient avec un tout nouvel album, « Migration », prévu pour le 13 janvier prochain. Pour patienter, le producteur et compositeur anglais lâche son nouveau titre, Kerala, dans un clip flippant, à la temporalité dilatée, où les images se rejouent éternellement. Hypnotique.

Aphex Twin – Day For Night 2016



On n’a pas trop compris ce que voulait nous dire ce taré d’Aphex Twin sur l’élection présidentielle aux USA. Mais dans cette vidéo à la bande son distordue et au montage épileptique, on croise Donald Trump et Hillary Clinton (qui n’ont tout simplement plus de nez). L’artiste britannique au sourire creepy y apparaît vêtu comme un Télétubbies, conquérant le territoire américain à l’aide de grosses bombes qui s’abattent sur Houston, Texas (où il se produira en concert en décembre).

Damso – Amnésie



Petit protégé de Booba (il l’a invité à rejoindre son collectif 92i), le rappeur belge Damso, dont le premier album Batterie Faible est paru en juillet dernier, sort enfin son clip Amnésie. Sombre et hypersensible, le titre évoque un amour passé (une de ses petites amies s’est suicidée à l’âge de 13 ans). Plutôt sensuel, le clip joue sur une succession de gestes et de détails anodins (une main qui l’effleure, une larme qui coule…) que Damso n’arrive pas à se sortir de la tête.