Le clip de "Fangs Out", réalisé par William Laboury, projette Garance Marillier dans un Wild Life Simulator en réalité virtuelle. Peu à peu, elle se glisse dans la peau de son avatar, un chien-loup en 3D, perdant progressivement pied avec la réalité. Le clip gratte la frontière du réel et du virtuel et la fait finalement disparaitre. Comme un rêve dont on ne se réveillerait jamais.