Tapez pour chercher

Cinéma News News newshome

On connait le prochain candidat de la France aux Oscars 2020

Partager

Les Misérables sera le porte-drapeau du cinéma français pour la catégorie « meilleur film en langue étrangère » aux Oscars 2020. Avec l’espoir d’être le premier film français depuis Indochine en 1993 à rafler la statuette.

Sur la ligne de départ, ils étaient trois : Proxima d’Alice Winocour, Les Misérables de Ladj Ly et Portrait de la Jeune fille en feu de Céline Sciamma. Une course arbitrée par la nouvelle commission de sélection du CNC qui auditionnait ce vendredi les producteurs et exportateurs des trois films concurrents. Et c’est Les Misérables qui a passé la ligne d’arrivée en tête. Ce récit – qui met en scène l’arrivée d’un novice à la Brigade anti-criminalité de Montfermeil alors qu’une interpellation dérape – sera le candidat de la France pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Après la déflagration provoquée sur la Croisette suite à la projection – un choc comparable à celui de La Haine en 1995 -, le premier long-métrage de Ladj Ly ne veut pas se contenter de son prix du jury raflé à Cannes et ambitionne d’être le digne successeur de Roma d’Alfonso Cuarón, lauréat de l’Oscar du meilleur film étranger 2019. Et donc d’être le premier film français à avoir remporté la statuette dorée depuis Indochine (en 1993 !) – pour rappel, The Artist avait quant à lui remporté l’Oscar du meilleur film tout court en 2012.

Pour cela, le parcours du combattant n’est pas encore terminé. Il faudra ensuite faire partie de la short-list de neuf longs-métrages internationaux présélectionnée par l’Académie avant d’espérer intégrer la liste finale de cinq films qui concourront officiellement pour monter sur la scène du Dolby Theater le 9 février prochain. Deniz Gamze Ergüven est la dernière représentante de l’Hexagone à avoir réalisé cette performance avec Mustang, en 2016, mais avait vu Le Fils de Saul de Lazlo Nemes s’emparer du précieux sésame pour la Hongrie.

Cette année, la concurrence risque de sortir ses meilleurs gros bras : Parasite de Bong Joon-ho pour la Corée du Sud, Douleur & Gloire de Pedro Almodovar pour l’Espagne, It must be heaven d’Elia Suleiman pour la Palestine ou encore Bacurau de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles pour le Brésil. Le défi s’annonce de taille mais Les Misérables pourrait jouer les trouble-fête avec sa dénonciation des violences policières qui pourrait bien trouver écho aux États-Unis.

Image : Copyright SRAB Films – Rectangle Productions – Lyly films

Tags:

Vous pourriez être intéressé par