Ce matin, la fable écolo-militante de Bong Joon-ho a été projetée sur les écrans cannois. Attention, on vous prévient, c’est un raz-de-marée, à un point tel qu’on en oublie le Netflixgate et que les inconditionnels de la nourriture carnée se mettent au végétarisme. Un tel exploit qu’on se dit que le film part pour l’instant favori dans la course à la Palme d’or (cc Pedro Almodóvar). Jugez plutôt :


Emballés, c’est pesé 

Le #Netflixgate dans la corbeille…

… tout ce qui ressemble de près ou de loin à un aliment carné, aussi 

Demi-teinte 


 

Et nous, dans tout ça ?